Normal is an illusion. What is normal for the spider, is chaos for the fly. (Morticia Adams)
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Poudlard, en résumé

Aller en bas 
AuteurMessage
Grimoire
Fondatrice
Grimoire

Messages : 53
Date d'inscription : 20/01/2019

Poudlard, en résumé Empty
MessageSujet: Poudlard, en résumé   Poudlard, en résumé EmptyDim 20 Jan - 16:44


Poudlard
jolie petite(s) histoire(s)
Au temps des fondateurs :

Rowena Serdaigle aurait rêvé d'un cochon verruqueux la menant au sommet d'une falaise des Highlands, où les fondateurs décidèrent finalement de construire le château baptisé Poudlard (« Pou-du-lard ») en hommage à l'animal.

Il y a plus de mille ans, les sorciers souffraient d'incompréhension et de peur de la part de personnes dépourvues de pouvoirs magiques, nommées Moldus. Quatre sorciers exceptionnellement doués — Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle et Salazar Serpentard — décidèrent de fonder une école de magie permettant d'offrir un refuge aux sorciers persécutés et de léguer leur savoir. Rowena Serdaigle rêva d'un cochon verruqueux la conduisant sur une falaise des Highlands.

Les quatre amis se rendirent sur place et trouvèrent l'emplacement approprié pour y construire le château destiné à abriter l'école. Ils le nommèrent Poudlard (« Pou-du-lard ») en référence au curieux animal rêvé par Serdaigle, puis partirent en quête de personnes possédant les aptitudes nécessaires pour enseigner la magie.

Comme les ambitions des quatre fondateurs commencèrent à différer concernant le choix des élèves admis et les matières enseignées, l'école fut scindée en quatre maisons distinctes. Afin de choisir le plus justement possible dans quelle maison serait envoyé chaque élève, Gryffondor décida d'utiliser son chapeau — rebaptisé « Choixpeau » — que chacun des fondateurs ensorcela en y intégrant une petite partie de son esprit. Cet enchantement permit de procéder à la première cérémonie de la répartition.

Rapidement, Rowena Serdaigle mit au point les différentes pièces changeantes de Poudlard telles que la Salle sur demande, ainsi que les escaliers mouvants. Sa fille, Helena, devint jalouse de son incroyable intelligence. Elle lui vola son précieux diadème aux pouvoirs extraordinaires et prit la fuite jusqu'en Albanie où elle cacha l'objet. Un fait que Rowena Serdaigle ne raconta pas aux autres fondateurs. Elle demanda à un baron de ramener sa fille, mais l'homme poignarda Helena dans un accès de rage lorsqu'elle refusa de le suivre, puis, rongé par la culpabilité, mit lui-même fin à ses jours7. Depuis, le fantôme du « Baron Sanglant » hante la maison Serpentard, tandis que le fantôme d'Helena, surnommé « Dame Grise », occupe la maison de Serdaigle, parcourant les couloirs de l’école en silence. Quant au diadème, il demeura en Albanie durant plusieurs siècles sans que personne ne connaisse sa cachette6.

Salazar Serpentard construisit une Chambre secrète dans les sous-sols du château, destinée à abriter le basilic qui éliminerait, selon son souhait, les nés-Moldus de l'école après son départ.

Salazar Serpentard ne tarda pas à refuser catégoriquement l'admission de nés-Moldus (enfants sorciers nés de parents moldus) au sein de l'école, les jugeant indignes d'étudier la magie. Une idée à laquelle Gryffondor s’opposa fermement et les tensions entre les fondateurs s'intensifièrent. Poufsouffle et Serdaigle se rangèrent du côté de Gryffondor, et Serpentard quitta l'école, après avoir construit à l'insu de tous une pièce dans les profondeurs du château, la Chambre des secrets, abritant un gigantesque basilic que seul son héritier serait à même de contrôler. Depuis cette époque, les tensions entre les élèves des maisons Gryffondor et Serpentard persistent, mais durant plusieurs siècles, la Chambre demeura secrète et le monstre endormi.

Avant la signature du « Code International du Secret Magique » en 1689, les élèves arrivaient à Poudlard en balai magique, avec l'aide de créatures, ou en transplanant (avec des conséquences parfois désastreuses, le château et son parc étant protégés par des sortilèges anti-transplanage). À la suite de l'instauration du Code, des Portoloins furent installés dans le Royaume-Uni. Les élèves devaient alors toucher les objets en question à une heure très précise afin d'être téléportés jusqu'à l'école. Mais de nombreux élèves ne trouvaient pas les Portoloins à temps ou étaient malades en utilisant ce moyen de transport. La ministre Ottaline Gambol, qui officia entre 1827 à 1835, eut l'idée d'un train permettant à tous les élèves d'embarquer à la gare de King's Cross à Londres et d'arriver en toute sécurité jusqu'à l'école. Elle fit subtiliser une locomotive à vapeur rouge aux Moldus et la soumit à plusieurs modifications magiques. Le Poudlard Express devint dès lors le moyen de transport obligatoire pour tous les élèves.

Au XXe siècle :

Au début des années 1940, alors que l'école est sous la direction du professeur Armando Dippet, un garçon de seize ans de la maison Serpentard, Tom Jedusor, apprend l'existence de la Chambre des secrets. Il découvre le passage secret y menant et décide de reprendre l'initiative de son ancêtre et de supprimer de l'école tous les enfants de moldus grâce au basilic qu'il contrôle en parlant fourchelang.

En juin 1943, le serpent géant commet une attaque mortelle sur une élève de Serdaigle, Mimi Geignarde, et le ministère de la Magie envisage de fermer Poudlard tant qu'aucun responsable n'a été trouvé. Grâce à son charisme et à son statut de préfet, le jeune Jedusor parvient à convaincre le corps enseignant — hormis le professeur de métamorphose, Albus Dumbledore — de la culpabilité de Rubeus Hagrid, un élève de Gryffondor ami des bêtes. Hagrid est renvoyé mais le professeur Dumbledore, qui est le seul à croire en son innocence, fait en sorte qu'il demeure à Poudlard et lui trouve un emploi en tant que garde-chasse. En discutant avec le fantôme d'Helena Serdaigle, Tom Jedusor découvre que le diadème perdu de Serdaigle a été dissimulé dans une forêt d'Albanie et part à sa recherche à la fin de ses études pour en faire l'un de ses horcruxes. Le jeune homme disparaît ainsi durant plusieurs mois.

Vers 1955, Albus Dumbledore succède à Armando Dippet et devient directeur de Poudlard. Il nomme Minerva McGonagall pour le remplacer au poste de professeur de métamorphose. Tom Jedusor revient au Royaume-Uni en se faisant nommer « Seigneur des ténèbres » ou « Voldemort », et vient solliciter le poste de professeur de défense contre les forces du Mal auprès de Dumbledore, qui le lui refuse. Dès lors, une sorte de malédiction plane autour de ce poste et aucun professeur ne parvient à y être affecté plus d'une année.

En 1991, Albus Dumbledore et l'alchimiste Nicolas Flamel décident de dissimuler la pierre philosophale dans les sous-sols de Poudlard, afin d'empêcher Voldemort de l'utiliser. La pierre est protégée par divers sortilèges élaborés par les professeurs les plus émérites de l'école. Albus Dumbledore déniche dans la Salle sur demande un vieux miroir, le miroir du Riséd, et l'utilise comme protection ultime de la pierre. Il cache la pierre à l'intérieur pour que seules les personnes souhaitant l'acquérir sans l'utiliser puissent la récupérer. La pierre sera finalement détruite d'un commun accord entre Flamel et Dumbledore.

En 1992, une élève de première année de Gryffondor, sous l'emprise d'un journal intime et de son étrange pouvoir, ouvre la mystérieuse Chambre des secrets et libère à nouveau le basilic sur les enfants moldus. Harry Potter, grâce à sa capacité de parler le fourchelang, trouve à son tour l'entrée de la Chambre et tue le monstre avec l'épée de Gryffondor. Il détruit également le journal maléfique, qui appartenait à Tom Jedusor.

Durant l'année 1994-1995, l'école accueille le Tournoi des Trois Sorciers, vieux de sept cents ans, organisé par le Département de la coopération magique internationale et le Département des jeux et sports magiques du ministère de la Magie. Poudlard accueille également des délégations des écoles de magie européennes de Beauxbâtons et de Durmstrang. Malheureusement, le tournoi connaît une issue tragique, avec la mort du jeune champion de Poudlard, Cedric Diggory. Dumbledore cherche aussitôt à convaincre le ministre et le monde des sorciers du retour de Voldemort, qu'il sait responsable de la mort de l’élève. L'année suivante, le ministère de la Magie, refusant de croire Dumbledore, instaure des décrets d'éducation visant à surveiller les activités des élèves de Poudlard et à discréditer son directeur. Malgré cela, une poignée d'élèves de Gryffondor, de Poufsouffle et de Serdaigle se regroupent pour former ce qu'ils nomment l'« Armée de Dumbledore ». Les décrets d'éducation sont abolis l'année suivante, dès lors que le ministère reconnaît l'exactitude des faits.

En juin 1997, Draco Malfoy, élève de Serpentard, fait entrer des Mangemorts à Poudlard. Le professeur Severus Rogue tue Albus Dumbledore et Voldemort prend le contrôle du monde magique et de Poudlard. L'année suivante, Severus Rogue est nommé directeur de l’école et de nouvelles lois sont instaurées afin que seuls les élèves de « sang-pur » soient acceptés. Lors de la guerre contre Voldemort, le château se retrouve assailli par les partisans du mal. L'affrontement fait une cinquantaine de victimes (adultes et enfants) et le château est en grande partie détruit.

Il est à supposer que le château est reconstruit assez rapidement, puisque l'on sait grâce à un complément d'informations de l'auteure, que le professeur McGonagall en devient la directrice à la suite des événements.
©️ FRIMELDA


_________________

_je sais tout mais je ne dis rien_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://hogwarts-high-school.forumactif.com
 
Poudlard, en résumé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La plus belle fille du monde ( pour moi...)
» Réhabs / Nouveautés 2009 : les petites news, les résumés, ..
» Henryk Gorécki (1933-2010)
» Ariodante de Haendel
» The magic flute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pot-De-Lard :: Administration :: Annexes-
Sauter vers: